Cétacés


Moonath - l'Univers des mots

Ocean Pollution

Il y a bien longtemps,
lorsque le littoral était féerie
et la mer magicienne,
une otarie anglaise
aux grands yeux rieurs
devisait chaque après-midi,
avec son cousin
le phoque gris,
jeune dandy moustachu,
sur un îlot enchanteur,
en mer d’Iroise.

A cette époque, dit-on
perchés sur une falaise,
ils défiaient le vent
jusqu’à la tombée de la nuit,
en dégustant un thé raffiné,
savourant avec gourmandise
le panorama sauvage qui s’offrait à eux,
tableau coloré de rochers dentelés par les vagues,
où chaque grain de sable, chaque rouleau, chaque ajonc
portaient encore dans leurs coeurs,
respect de la nature et hommage à la vie.

On raconte que des années durant,
afin de conjurer le sort,
les marins les saluaient
à chaque passage.
Ce rituel, digne d’un roi et d’une reine, n’est plus,
comme Miss Daphné Jugglery et Sir Mac Gray.
Depuis, je suis la mémoire vivante
de ces deux âmes…

View original post 380 mots de plus

3 commentaires sur “Cétacés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s