Wim Hof – Les Bienfaits du froid

« Ils nous parlent tous les jours de masques, mais pourquoi ne parlent-ils jamais des moyens de maintenir ou de renforcer les défenses immunitaires ? s’interroge Wim Hof. Nous savons pourquoi : pour le plus grand profit de l’industrie pharmaceutique et de l’industrie agro-alimentaire… ce système n’est pas bon, il détruit la planète, il faut en changer. La guerre, la maladie, la dépression, l’exploitation, la pollution ne sont pas des fatalités. Nous devons revendiquer notre droit naturel à vivre heureux, forts, et sains. Et j’ai des outils pour cela, que je mets à disposition des gens. » Des résultats scientifiques troublants Les scientifiques qui se sont penchés sur le cas Wim Hof ont confirmé certains de ses dires : des images à résonance magnétique de son cerveau ont montré qu’il parvenait à activer consciemment sa substance grise périaqueducale, une région capable de sécréter cannabinoïdes et opioïdes. Une autre étude de neuroimagerie a montré que la température de la peau de Hof était régulée volontairement et que l’activité de son système lymphatique (contrôlant l’immunité, et normalement régulé de façon autonome et non consciente) augmentait avec l’exposition au froid, tout comme la consommation de glucose de ses muscles, qui produisaient ainsi plus de chaleur. Enfin, une expérience comparant un petit groupe formé pendant dix jours à sa méthode a montré que les sujets entraînés n’avaient plus ni réaction inflammatoire ni fièvre ni nausées après l’injection d’une toxine, et avaient bien, dans une certaine mesure, pris le contrôle de leur système immunitaire. (Source Le Chou Brave)

Lire la suite

Blue moon & Water Dragon Energy

L’Odeleite, la Rivière du Dragon Bleu au Portugal

Pleine lune du 31 octobre 2020 aura la particularité d’être la deuxième pleine lune du mois calendaire, la raison pour laquelle on la qualifie de lune bleue. C’est une pleine lune « supplémentaire » qui se produit lorsqu’une année comporte 13 pleines lunes, au lieu de 12 lors d’une année habituelle. Cela ne signifie pas pour autant que la lune prenne une teinte particulière lors du phénomène.

SILENCE SONORE YOUTUBE

« Afin de bénéficier au mieux de cette expérience de bain de gong, il est important d’utiliser un casque audio (ou des enceintes de bonne qualité). Belle écoute et belle détente » Guillaume Gonin > https://www.silence-sonore.fr/

El camino del corazón by landcheyenne & Crystal Waves 432 Hz

« El camino del corazón » Land Art réalisé en Juillet 2019 sous le regard bienveillant d’un cétacé immobile, le voyez-vous ?

Calm Whale Meditation

Youtube Channel

Marc Grollimund, un paysan adepte du jardin mandala

Marc Grollimund est agriculteur. Il a la particularité d’associer magnifiquement la permaculture et l’art du mandala. Il nous parle de l’abondance générée par cette association dans le jardin, et partage ses conseils pour le mettre eu œuvre à son tour.

Potager, ornemental, médicinal… Le jardin mandala ouvre de nouvelles perspectives sur l’organisation de nos cultures.
Crédit photo La ferme biologique du Bec Hellouin > https://www.fermedubec.com/

Marc Grollimund pratique et enseigne le jardin mandala depuis plus de vingt ans. « Le mandala n’est pas une nouveauté: on en trouve dans les jardins des monastères comme dans les jardins à la française où alternent cultures en ronds et en carrés. Ce n’est pas non plus un mode de culture ésotérique: le jardinier y sera confronté aux mêmes contraintes que dans un jardin classique. Mais on constate que l’organisation des cultures en mandalas favorise les synergies entre les plantes. »

Moray est un ancien centre de recherche agricole Inca élevé à 3 500 mètres d’altitude et situé à 50 km de Cusco. Ce site est situé à proximité des Salines de Maras

S’agissant des plantations, libre à vous de choisir une thématique (mandala potager, ornemental, médicinal…). Ou de croiser les genres. « Au nord, qui correspond à l’eau, on installe les plantes feuilles; à l’est/air, les fleurs; au sud/feu, les fruits et à l’ouest/terre, les légumes racines en raisonnant en termes de dominantes pour ménager les équilibres. » Ainsi, on ne met pas uniquement des plantes « feu » au sud.

« Le mandala est une composition évolutive. C’est un cheminement et il est primordial de ne pas se précipiter, conclut Marc Grollimund. Ménagez-vous des phases d’observation. L’important est que vous vous y sentiez bien. N’oublions pas que la vocation d’un mandala est de vous relier à vous-même et à l’univers… »